Les tarifs du super 8 en 1974

1974, rapellez vous, c'est l'année de l'élection de Valéry Giscard d'Estaing, le quinquennat était encore un septennat…  C'est aussi l'année de "Le téléphone pleure" de Claude François ou Gigi L'amoroso

Mais 1974 c'est surtout le plein Boum pour le super 8, il a trouvé sa vitesse de croisière commerciale. Le 8 mm dont le super 8 est une évolution est supprimé du catalogue kodak en 1967, les caméras et projecteurs arrivent du Japon, avec des tarifs qui commencent à être abordables. C'est aussi l'année ou le super 8 devient sonore.

En 1974 le "cinéma chez soi" est un marché de masse. Les projecteurs en plastiques, d'une qualité douteuse, avec des optiques pas très brillantes sont largement vendus. Des cameras russes (comme celle qui m'a filmé en 1974…) sont importées. La qualité moyenne des caméras baisse. Heureusement certaines marques restent fidèles à une politique de qualité.

74 ans c'est aussi la durée de vie du K40…

Alors cela coutait combien en 1974 les 3 minutes et 17 secondes de films en 18 images/secondes? Comment le comparait avec les euros d'aujourd'hui?

J'ai retrouvé des grilles de tarifs de 1974 de chez Photorush, distributeur à LEVET, le chargeur super 8 en Agfachrome est indiqué à 64.50 francs. D'après l'INSEE, cela correspond à 46.7 euros de 2010…

C'est a comparer avec les prix d'aujourd'hui ou les ados filment en HD avec leur téléphone portable !

 

 

Comments are closed.